Couleurs Paradis écogîtes à Pointe Noire, Guadeloupe

image

Notre crédo

Notre démarche pour la protection de l'environnement est avant tout le résultat de notre éducation et de notre histoire ... nous sommes tombés dedans petits et elle fait partie de notre vie ...

Nous allons tenter de la faire partager.

Notre engagement dans notre vie de tous les jours et votre accueil a été reconnu : nous sommes labellisés CLEF VERTE et en sommes très fiers !

Nous espérons que votre choix de nos gîtes à Pointe-Noire vous convaincra ou vous renforcera dans cette voie.

Dans un premier temps, nous comptons sur vous pour respecter le tri de déchets que nous avons mis en place, la récupération, les activités natures ainsi que l'alimentation locale qui le mérite : marché aux poissons, marché à la vanille et aux épices locales, fruits et légumes locaux mûris au soleil, confitures locales, miel de Guadeloupe ... ; vous trouverez tout ça à Pointe-Noire !


La biodiversité en Outre-mer

Vous avez choisi de venir passer quelques temps en Guadeloupe et vous allez y découvrir un monde merveilleux composé de milieux très différents mais fragiles : mer et coraux, mangrove et palétuviers, forêt tropicale et végétation luxuriante - tout mérite d'être protégé.

Savez-vous que l'Outre-Mer concentre 80% de la biodiversité française ainsi que 13 000 espèces endémiques. Eh oui, si ces territoires ne s'étalent que sur 0,08% du globe, ils abritent 26 fois plus de plantes, 100 fois plus de poissons d'eau douce et 60 fois plus d'oiseaux endémiques qu'en métropole (extrait de Passeport vert : le biodiversité en outre-mer) !

Les plantes médicinales enfin reconnues !

2013, les plantes d'Outre-mer entrent dans la pharmacopée française. Fruit des démarches opiniâtres de chercheurs dont le Dr Henry Joseph, de nombreuses plantes aux vertus exceptionnelles serviront de base à la préparation de médicaments. Enfin une reconnaissance pour nos vieux remèdes de grand-mère.

Ce sont pas moins de 15 plantes médicinales originaires de Guadeloupe qui ont intégré la pharmacopée française (56 pour tout l'Outremer).
Des plantes connues sous le nom de té péyi, gouyav, pwa dibwa, bwa denn ou encore vèvenn karayib seront bientôt disponibles dans toutes les pharmacies de France. Cette réappropriation du patrimoine médicinal est le fruit des efforts conjugués de 200 chercheurs acquis à la reconnaissance des plantes d'Outre-mer aux vertus souvent méconnues.

Henry Joseph, docteur en pharmacognosie, fondateur de Phytobokaz, les professeurs Paul Bourgeois et Jacques Portecop, de l'UAG, unissent leurs efforts pour faire naître l'Aplamedarom (l'Association pour la promotion des plantes médicinales et aromatiques de la Guadeloupe), et faire connaître au plus grand nombre les trésors thérapeutiques qui poussent dans les jardins créoles de Guadeloupe.

On estime à environ 650 le nombre de plantes médicinales poussant sous nos latitudes. Il y a encore du potentiel !


Passeport pour la biodiversité

PASSEPORT VERT, La biodiversité en outre-mer, pour un tourisme responsable - la page n'existe plus sur le site du gouvernement, dommage !

mais vous le trouverez sur place dans la bibliothèque de l'accueil avec toute notre documentation sur la protection de l'environnement et la gestion des déchets, la Guadeloupe y compris son histoire, les activités à pratiquer, les visites à faire, les cartes IGN et guides de randonnées, les documentations diverses, les bonnes adresses et bons de réduction mais aussi quelques bons livres d'auteurs antillais à (re)découvrir : Maryse Condé, Simone et André Schwartz-Bach, Raphaël Confiant pour les plus connus ...